Communiqué de presse Atelier du 12 juin 2018

Antananarivo, le 12 juillet 2018 – Antananarivo a accueilli ce jour le démarrage d’une série d’ateliers visant l’appropriation du nouveau cadre légal du processus électoral, l’harmonisation de sa compréhension en général et des différentes règles relatives au contentieux électoral, permettant aux parties prenantes de faire valoir leurs droits et réclamations.

Partis politiques, professionnels des médias et Organisations de la Société Civile (OSC)auront ainsi l’opportunité de saisir le champ d’action et les procédures d’application des nouvelles lois, mais aussi de mieux comprendre leurs rôles et apprécier leurs contributions au processus, afin de parvenir à l’organisation d’élections crédibles, inclusives et apaisées dans le pays. Par ailleurs, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) saisira cette opportunité pour amplement se faire connaître à travers la tenue de stands de présentation de l’Institution et de ses activités dans les provinces.

Monsieur Jean-Eric Rakotoarisoa, Président de la Haute Cour constitutionnelle, Maître Hery Rakotomanana, Président de la CENI et Madame Violette Kakyomya, Représentante résidente du PNUD ont présidé la cérémonie qui marque ainsi le lancement de six ateliers qui seront prochainement accueillis par les provinces de Madagascar suivant le calendrier prévisionnel suivant :

  • Antananarivo: 12 juillet 2018
  • Toamasina: du 31 juillet au 02 août 2018
  • Fianarantsoa: du 07 août au 09 août 2018
  • Toliara: du 13 août au 15 août 2018
  • Mahajanga: du 20 août au 22 août 2018
  • Antsiranana: du 27 août au 29 août 2018

 

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet de Soutien Au Cycle Électoral de Madagascar (SACEM), financé par un basket-fund (Union européenne, USAID, Norvège, Allemagne, France, Corée du Sud, Suisse et Australie) et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Le projet SACEMaccompagne le gouvernement malgache dans la préparation et l’organisation des élections du cycle électoral 2017-2019. Il s’articule autour de cinq composantes :

  • L’amélioration de l’exhaustivité, de la fiabilité et de la sécurité du fichier électoral ;
  • Le réaménagement du cadre légal et règlementaire en matière électorale ;
  • Le déploiement d’une campagne de sensibilisation et d’éducation civique électorale ;
  • Un appui substantiel aux opérations électorales, avec un focus sur la logistique (matériel sensible), la formation, la transmission des données, l’entretien et l’animation des cadres de concertation spécifiques institués à la diligence de la CENI ;
  • Une assistance technique à la CENI et la gestion du projet.

 Pour plus d’informations :

Pour le PNUD : ramatoulaye.mouss@undp.org

Pour la CENI :communicationceni@gmail.com

Pour la Haute Cour Constitutionnelle : heli.rasoarivelo@gmail.com